Veiller à un environnement de travail de qualité

Initiatives

Objectif qualitatif

Les entreprises de l’industrie alimentaire offrent un environnement de travail de qualité à leurs collaborateurs. Elles accordent une attention particulière à l’intégration de tout type de travailleurs. Elles prennent des mesures pour diminuer les accidents et l’absentéisme. Elles souhaitent garder leurs collaborateurs le plus longtemps possible et rendent l’environnement et les conditions de travail les plus agréables possibles. Elles veillent à la mise en place de programme liant santé et environnement de travail.

Ambitions pour le secteur

  • Taux de « Travail faisable » dans le secteur supérieur à la moyenne d’ici 2025.
  • Taux de fréquence des accidents du travail < 17,5 (moyenne de l’industrie manufacturière) d’ici 2025.

Contribution et plan d'action de FEVIA

  • Faire en sorte que le nombre d’entreprise utilisant les scans mis à disposition par IPV/Alimento augmente
  • Sensibiliser les entreprises au travail faisable

En :

  • Sensibilisant les entreprises aux scans via au minimum 3 lettres d’information par an
  • Co-organisant un séminaire en matière de travail faisable
  • Rassemblant des bonnes pratiques
  • Echangeant des expériences positives via des sessions d’informations et des lettres d’information

Contribution aux « Sustainable Development Goals »

  Decent work and economic growth

Indicateurs

“Workability”

  2004 2007 2010 2013 2016
Taux de "travail faisable" 47,6% 45,0% 43,9% 46,1% 43,3%

Source : Stichting Innovatie en Arbeid 

Le SERV fait évaluer régulièrement par la « Stichting Innovatie en Arbeid » le taux de travail faisable » sur le marché du travail en Flandre dans les différents secteurs. Cet indicateur et la manière de l’évaluer ont leurs limites mais ils ont néanmoins l’avantage d’évaluer globalement la qualité du travail en intégrant des éléments comme la motivation, l’autonomie, le stress, les conditions de travail… Pour la « Stichting Innovatie en Arbeid », le taux de travail faisable dans l’industrie alimentaire n’évolue pas de manière significative. Par contre, ce taux est significativement moins élevé que dans l’ensemble du marché du travail (51 % en 2016).

Taux de fréquence des accidents de travail

Work Accident FR

Le taux de fréquence des accidents du travail connait une nette tendance à la baisse. Cela témoigne de la priorité qui est donnée dans les entreprises du secteur à cette problématique. Le taux reste néanmoins supérieur à la moyenne de l’industrie manufacturière.

Proportion d’emplois permanents

Prop Perm Employ FR

La proportion de travailleurs disposant d’un contrat à durée indéterminée dans l’industrie alimentaire est stable au cours des ans.

Ancienneté moyenne

Avg olness FR

En 2015, un travailleur était resté en moyenne 10 ans dans la même entreprise alimentaire. Cette ancienneté moyenne est constante ces dernières années.

Flexibilité : type d’horaire de travail

  2008 2015
Horaire identique 63,2% 66%
Travail en équipe 23,6% 20%
Horaire variable choisi 4,2% 2%
Horaire flexible imposé 5,9% 7%
Autre type d'horaire 3,2% 3%
Temps partiel 17,9% 19,50%

Source : CCE

Le type d’horaire évolue de manière contrastée. Les horaires identiques et les temps partiels gagnent en importance tandis que tous les autres types d’horaire diminuent.