Les conventions collectives de travail

Les conventions collectives de travail (CCT) sont des accords conclus entre des fédérations d’employeurs comme FEVIA et des syndicats de travailleurs. Elles visent à régler différents éléments relatifs au travail dans le secteur d’activités de l’alimentaire. Les conventions contiennent une série d’éléments relatifs à améliorer les conditions de travail. C’est notamment le cas de la convention relative au crédit temps qui donne la possibilité de faire appel à ce système dès l’âge de 50 ans moyennant une longue carrière ou de 55 ans avec une indemnité complémentaire pour les personnes qui prennent un crédit-temps mi-temps. Les travailleurs peuvent également bénéficier d’un crédit-temps avec motif pour 51 mois, par exemple pour s’occuper de leurs enfants.

 Lors des négociations en 2014, les partenaires sociaux ont décidé de mettre en place au sein de l’IFP une offre en formation spécifique en matière d’ergonomie et de gestion du stress. Afin de mettre cette CCT en œuvre, les initiatives suivantes ont été prises par l’IFP :

  • Lancement du site web www.langerwerkenmetgoesting.be pour les néerlandophones
  • Réalisation de la brochure « Un travail faisable, même en équipes » par le HIVA – Onderzoeksinstituut voor Arbeid en Samenleving de la KULeuven
  • Organisation d’un séminaire avec présentation et témoignage d’entreprises alimentaire

Les accords sectoriels 2017-2018 pour les ouvriers et les employés prévoient l’obligation de signer une CCT d’entreprise sur le travail faisable. Dans les entreprises avec une délégation syndicale une CCT concernant la problématique de la faisabilité du travail doit être conclue. Cette convention intégrera des mesures relatives au travail intérimaire et pourra également contenir d’autres mesures relatives au travail faisable.