Les conventions collectives de travail

Les conventions collectives de travail (CCT) sont des accords conclus entre des fédérations d’employeurs comme FEVIA et des syndicats de travailleurs. Elles visent à régler différents éléments relatifs au travail dans le secteur d’activités de l’alimentaire. Les conventions contiennent une série d’éléments relatifs à la formation des travailleurs :

L’accord sectoriel 2017-2018 prévoit que, à partir du 1 janvier 2018, il faut mettre les éléments en place pour atteindre 3 jours de formation par équivalent temps plein. Ces 3 jours augmenteront progressivement pour atteindre 5 jours en moyenne par équivalent temps plein.

Les entreprises de 20 travailleurs et plus doivent développer un plan de formation Les CCT relatives la formation permanente prévoient la possibilité pour chaque travailleur individuel d’avoir un entretien annuel sur les possibilités en formation. De plus, la possibilité de faire parvenir à chaque travailleur son bilan de formation avec les formations suivies via l’IFP est prévue. Enfin, pour les jeunes moins qualifiés de moins de 26 ans, un budget de 2.500 € est dégagé. Ce budget doit leur permettre de suivre des formations de l’IFP pendant les 12 premiers mois de leur engagement.