Eaux résiduaires utilisées sous forme d’eau d’irrigation par les agriculteurs dans les environs d’Ardo

Pour la production de légumes, Ardo utilise par an 600.000 m³ d’eau, dont 300.000 m³ sont déversées dans l’eau de surface après épuration. Ces eaux peuvent être bien mieux utilisées pour l’irrigation des cultures de légumes sur les champs dans les environs d’Ardo.

Aujourd’hui, la principale source d’eau d’irrigation est l’eau de surface.  Les agriculteurs qui n’ont pas accès à ces eaux de surface, transportent parfois sur plus de 10 kilomètres de l’eau dans leurs tonneaux en provenance d’un canal ou un bassin.  Transporter de l’eau par les routes ne leur prend pas seulement beaucoup de temps mais peut aussi constituer un désagrément pour le voisinage.

Grâce au support Européen de Interreg V et la province de la Flandre occidentale, Ardo transportera en collaboration avec Vlakwa, Inagro et les producteurs participants, les eaux résiduaires épurées par voie d’un réseau de canalisations souterrain vers les champs voisins.  Sur le site d’Ardo, un bassin de 150.000 m³ sera construit pour le stockage des eaux.  Quand un besoin d’eau se ferra sentir, l’eau sera pompée sous haute pression dans le réseau de canalisations d’environ 32 kilomètres de sorte que 450 hectares de terres agricoles des 47 agriculteurs puissent être irrigués. Ils disposeront de 131 de points de raccordements dans les champs, où ils peuvent connecter leurs installations d’arrosage pour irriguer les légumes.

Découvrez Ardo sur le site de Food.be